7 astuces pour diminuer le trac et le stress en entretien d’embauche

Avoir le trac et/ou ressentir du stress avant un entretien d’embauche est « normal ».

Lorsqu’il s’agit d’un poste que l’on souhaite vraiment décrocher ou lorsque l’enjeu est important,  il est normal de ressentir du trac ou une certaine forme de stress.

 

Malheureusement, parfois ce trac et/ou ce stress nous bloque et nous empêche de donner le meilleur de nous-même.

Il vous est sans doute déjà arrivé d’être tellement stressé que vous aviez complètement perdu vos moyens.

Vous étiez comme paralysé…

Vous disiez alors n’importe quoi et vos phrases n’avaient ni queue, ni tête.

Qu’après l’entretien d’embauche, vous vous disiez comment et pourquoi vous avez été comme ça…pourquoi vous avez dit ça comme ça…etc.

Vous vous en vouliez alors à mort…

Sachez simplement une chose :  Cela arrive à une grande majorité d’entre nous.

Rares sont ceux qui peuvent se vanter de n’avoir jamais stressé au point de perdre ses moyens.

Voici quelques astuces qui vous permettront d’être moins stressé et d’avoir moins le trac

 

  • Arrivez avec un peu d’avance

Cela vous permettra de vous familiariser avec l’environnement, de vous calmer et de ne pas venir en sueur et transpirant.

 

  • Soyez préparé

Le fait d’être préparé vous aidera à avoir de l’assurance et plus de confiance en vous pour l’entretien.

Vous savez que vous maitrisez votre sujet et votre présentation.

Vous pourrez ainsi vous appuyer dessus.

 

  • Mettez vous dans un bon état d’esprit. Dites vous que vous allez réussir et cartonner votre entretien

Comme tout sportif, la préparation mentale joue un rôle dans la réussite. Les meilleurs dans leur domaine au basket, au football ou au tennis ne se disent pas « je rentre sur le terrain pour perdre ».

Non.

Il rentre sur le terrain en se disant : « je vais gagner ! »

C’est également vrai dans votre recherche d’emploi et lorsque vous passez un entretien d’embauche important.

Le fait d’avoir un état d’esprit positif vous donnera de l’énergie positive. Cela vous focalisera sur l’objectif et vous vous concentrerez mieux sur l’interaction et sur votre interlocuteur.

Cela vous aidera ainsi à canaliser votre attention et votre énergie sur réussir votre entretien uniquement.

 

  • Acceptez cette émotion et ce moment de « stress », accueillez le avec bienveillance et remerciez cette émotion de tenter de vous protéger.

 

Soyez content de ressentir du stress car cela met vos sens en éveil.

Le stress vous protège du « danger ».

Le fait de ne pas chercher à refreiner cette émotion mais de l’accueillir avec bienveillance vous aidera à canaliser cette « énergie ».

 

Par ailleurs, il peut être bon de ressentir du stress jusqu’à un certain degré.

Scientifiquement, votre rythme cardiaque s’accélère. Le cœur bat plus vite et projette le sang vers vos muscles afin que vous soyez prêt à « combattre ». Tous vos sens sont alors en alerte et votre acuité sensorielle est plus développée et votre perception des choses plus fines.

 

  • Soyez tolérant avec vous-même. Acceptez de ne pas être parfait. Nous sommes tous humains

 

Acceptez de ne pas être « parfait », vous autorise à être « vrai ».

Acceptez d’être vulnérable (dans une certaine mesure, avec force et en étant positionné), c’est s’autoriser à ressentir du stress et paradoxalement, cela vous aidera à vous calmer.

 

  • Partez du principe que le recruteur vous veut du bien. Qu’il est là pour vous, avec vous et non contre vous.

Si vous partez du principe que l’autre vous veut du bien, vous aurez plus de chance de réussir l’entretien de recrutement  et de laisser une meilleure impression.
Vous serez beaucoup plus ouvert et moins sur la défensive.

 

  • Appréciez le moment qui s’offre à vous. Ressentez de la gratitude

Remerciez « la vie » et ce que vous avez-vous permet aussi d’être dans une attitude positive et un bon état d’esprit.

Cela vous aidera à diminuer votre stress et à être dans un bon état d’esprit.

 

Et puis, n’oubliez pas également d’apprécier le moment présent. Ce n’est « qu’un entretien d’embauche ».  Au final, vous ne jouez pas votre vie. Alors prenez y du plaisir et donner le meilleur de vous-même ! 😉